Communication de la BCE et son impact sur les marchés financiers

Nous étudions l’importance pour les marchés financiers de diverses dimensions de la communication de la BCE et de l’Eurosystème. En particulier, nous considérons la communication en dehors des jours de réunion de politique monétaire (communication outside of monetary policy meeting days ), composée des interventions (i) des présidents de la BCE, (ii) des autres membres du directoire de la BCE (EB), (iii) des membres du conseil des gouverneurs de la BCE repré sentant les banques centrales nationales (BCN) française , allemande, italienne et espagnole, et (iv) les auditions du président de la BCE par le Parlement européen. monétaire.

À cette fin, nous construisons une base de données d’étu des d’événement sur la communication en zone euro (Euro Area Communication Event-Study Database ou EA-CED) contenant les variations quotidiennes et intra-journalières de plusieurs variables financières autour de différents événements de communication de la BCE / Eurosystème. Cette base de données offre de nombreuses possibilités d’étudier l’effet de la communication des banques centrales (y compris les annonces de politique monétaire) sur les marchés financiers.

Nous montrons d’abord que les événements de communication de la BCE et de l’Eurosystème sont fréquents en dehors des jours de réunion de politique monétaire. un pic en 2013, année où la BCE a introduit la forward guidance sur les taux d’intérêt directeurs. parole des autres membres du conseil des gouverneurs a augmenté au fil des ans.

Deuxièmement, en utilisant une approche d’étude d’événement sur des données quotidiennes, nous documentons que la CoMPD est associée à des mouvements significatifs sur les taux OIS Eonia, les rendements des obligations souveraines maturités. En ce qui concerne le type d’orateur, nous trouvons que les discours du président de la BCE ont l’effet le plus fort sur les mouvements quotidiens. Cependant, nous constatons également qu’il existe une différence entre l la CoMPD avant et après la crise financière mondiale. Dans la pério de précédant la crise, c’est principalement la communication des gouverneurs des BCN et des autres membres du directoire de la BCE qui fait bouger les marchés. Dans la pério de post- ‘est surtout la communication du président de la BCE.

En outre, nous étudions les interventions qui ont lieu dans les quelques semaines précédant les réunions de la BCE où il ya eu des changements de politique monétaire pour un assouplissement ou pour un resserrement. jours de discours des présidents de la BCE précédant les réunions ayant conduit à un assouplissement. En revanche, les taux OIS Eonia à moyen et long terme augmentent avant les décisions de resserrement. que certaines des remarques faites lors de ces événements contiennent un signal clair sur la décision de politique monétaire à venir. autour des discours des présidents de la BCE, en accord avec l’analyse quotidienne.

Dans l’ensemble, nos résultats confirment l’importance de la communication des banques centrales pour les mouvements des marchés financiers et soulignent l’importance de prendre en compte la communication en dehors des jours de réunion réguliers pour comprendre la transmission de la polit Cela suggère que les analyses qui ne considèrent que les annonces faites pendant les jours de réunions de politique monétaire pour identifier les chocs ou les surprises de la politique monétaire devraient être étendues pour intégrer de ces jours.